vendredi 20 août 2010

JOV 2010

Le jeudi 19 août a eu lieu la Journée des Oubliés des Vacances 2010, et votre envoyée spéciale vous a fait un reportage photo !

RDV à 9h au Stade de France : les bénévoles de la fédération des Hauts-de-Seine sont déjà à pied d'oeuvre quand j'arrive, il y a des enfants font déjà du BMX à l'intérieur de l'enceinte.
De gauche à droite, nous avons Morena, Souéla (oui, la mystérieuse Souéla qui nous envoie des emails toutes les semaines) et Chantal.










Il fait un peu frisquet, Souéla et Maïté ont sorti les écharpes. Et oui, on a toutes un T-shirt à manches longues en dessous du joli T-shirt jaune du bénévole.






A l'intérieur, visite du stade de France en groupe. Moi je n'y ai pas eu droit, je n'avais pas de groupe :-/
En fait j'aurais pu me faufiler bien sûr, mais mon rôle était de répondre au téléphone en cas de problème. "Bénévole-catastrophe", ça s'appelait. Bonne nouvelle, il n'y a pas eu de catastrophe, ni même d'accroc mineur, en tout cas pour les Hauts-de-Seine, donc j'ai passé la matinée à profiter du soleil qui s'est progressivement enhardi.







J'ai regardé des gamins jouer au basket...
des gamins faire de la capoeira...
une démo de BMX...
des gamins faire de la boxe...
des gamins faire du rollers...
des gamins faire de la course de relais...
Il faut imaginer des centaines d'enfant s'ébattant partout, se soutenant les uns les autres dans plein de sports - je n'ai pas tout photographié, il y avait aussi du football, du handball, du rugby, de la patinette, de la salsa (pas un gros succès, ça...), de l'initiation aux premiers secours, et j'en passe. Bref, au but d'un moment, la bénévole la plus dévouée va s'asseoir et profiter du soleil. Ici, Rosa, Jacqueline (de Malakoff), qui profite d'une casquette d'enfant, et Anna qui les abrite sous mon parasol-ombrelle. On a enlevé les T-shirts à manches longues, il fait carrément chaud.

Ensuite, on embarque dans des bus, et hop ! tout le monde à la Tour Eiffel. Les photos ne permettent pas de bien voir, mais 30000 gamins et au moins 6000 accompagnateurs, plus les gens de l'organisation, ça fait un sacré peuple. Pour reconnaître les gamins, chaque fédération a une couleur de casquette différente pour les enfants, un endroit attitré pour pique-niquer, un tour de cou avec une fiche d'identité.
Après le pique-nique, je m'attaque à mon nouvelle mission : la communication. Je n'ai du coup que très peu vu et pas du tout photographié les animations du champs de Mars : un groupe de percussions, de la magie, des marionnettes de 3m de haut, des demoiselles déguisées en nymphes des bois sautillants sur des bidules non identifiés (des skis courbes ?), des chorales... Mais moi, je passe une heure trente à informer les passants sur ce qui a lieu dans le Champs de Mars, principalement des touristes étrangers qui se prennent en photo devant la Tour Eiffel. Pour ça, j'ai un nouvel uniforme : un T-shirt orange, un canotier... et un triporteur. Ci-dessous, les autres canotiers du jour : de gauche à droite, Thomas, Claude (secrétaire générale du SPF des Hauts-de-Seine), bibi, Raquel et Nadia.
Et voilà, il est 16h, on remballe, la journée est passée vite, et certaines délégations ont encore 6h de bus pour rentrer... mais la bénévole francilienne rentre tranquillement en métro.

Aucun commentaire: